Papier mûrier (Mulberry)

Au nord de la Thaïlande, un arbre spécial pousse : le mûrier. Sa particularité est que l’écorce de cet arbre peut facilement être retirée après la saison des pluies, après quoi elle repoussera immédiatement. Cette propriété a été découverte il y a des centaines d'années par la minorité tribale Karen qui vit dans l'extrême nord de la Thaïlande.
Les feuilles du mûrier sont un aliment pour les vers à soie et l’écorce est la base du papier du mûrier. L'arbre pousse dans la nature, mais est également planté pour la production de ce beau papier.


Production

L'écorce pelée est bouillie et broyée dans de grandes marmites. La pâte à papier est dissoute dans de l’eau, appliquée uniformément à la main sur des cadres dans lesquels ont peut également ajouter des pétales de fleurs ou des feuilles séchées. Le tout est ensuite mis à sécher au soleil. Lorsque les feuilles sont sèches, elles sont retirées des grilles, lissées et vérifiées. Le papier est prêt à être peint ou imprimé (batik) et éventuellement transformé.
Dans le nord de la Thaïlande, le papier est fabriqué dans de nombreux petits ateliers. Les produits sont fabriqués à la main et constituent une source importante d’emplois.